Le 10 octobre 2017, Mme Katheline Schubert, présidente de la Commission chargée d’étudier l’impact du CETA, a été auditionnée par la Commission du développement durable, sur les questions d’environnement, du climat et de la santé. A cette occasion, j’ai souhaité la questionner sur les problèmes posés pour la filière d’élevage française par l’importation massive de viande bovine dans le cadre des accords du CETA.

Ma question à Mme Katheline Schubert, présidente de la Commission chargée d’étudier l’impact du CETA
Étiqueté avec :    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :