Le Bien Public – 17/01/2018 – Côte-d’Or Agriculture

Duesmes : débat autour du glyphosate et du Parc national avec la députée Yolaine de Courson

 

Le glyphosate, ils sont pour. Le futur Parc national des forêts de Champagne et Bourgogne, ils sont contre. Vendredi, les agriculteurs de la FDSEA ont tenu à l’expliquer à la députée Yolaine de Courson.

 

Duesmes : débat autour du glyphosate et du Parc national avec la députée Yolaine de Courson

Crédit photo : archives LBP

Vendredi soir, lors de l’assemblée générale annuelle de la FDSEA (Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles) des cantons d’Aignay-le-Duc et Baigneux-les-Juifs, en plus des responsables locaux, on notait la présence de Yolaine de Courson, députée de la circonscription. L’occasion, pour les participants, d’aborder avec l’élue les principaux thèmes qui concernent l’agriculture sur le secteur.

Le glyphosate ? « Les arguments ne tiennent pas »

Et s’il y a bien un sujet qui a animé le débat, c’est celui du glyphosate. « Yolaine de Courson a voté pour l’interdiction de son utilisation. On a souhaité avoir des explications, car les agriculteurs de la circonscription l’utilisent », a expliqué Clément Babouillard, président du canton de Baigneux. « Pour nous, ses arguments de santé publique ne tiennent pas. En France, on l’utilise en interculture, avant de semer, pour nettoyer un champ. Cela grille les mauvaises herbes. On veut nous l’interdire, mais il n’est pas beaucoup utilisé en fait, et le produit qui pourrait le remplacer a un coût très élevé. » Et d’ajouter : « On était contents de la visite de la députée, qu’elle se déplace jusqu’à nous. Je pense qu’elle a une vision de l’agriculture, qui n’est pas la même que la nôtre. Il y a des incompréhensions mais elle est prête à travailler avec nous, donc c’est positif ».

Le parc, c’est non, « sur le fond et sur la forme »

Ensuite, les échanges ont tourné autour du futur parc national. Thierry Ronot, délégué cantonal de la FDSEA, le répète : « On est contre le Parc sur le fond et sur la forme, on le dit et redit. Aujourd’hui, les agriculteurs que je représente sont contre le projet. Et on assume nos responsabilités si le Parc ne se fait pas ».

« Yolaine de Courson nous a rassurés car elle nous a assuré que le Parc ne se ferait que si tous les acteurs économiques sont d’accord », souligne, de son côté, Clément Babouillard. « Il y a toujours beaucoup de tensions autour de ce projet, chez les agriculteurs, les forestiers, les chasseurs, notamment. »

Réaction de Yolaine de Courson, députée LREM de la 4e  circonscription – « Tout faire pour rendre la transition accessible et viable »

« […] (Concernant) le projet de loi qui découle des États généraux de l’alimentation, je veux organiser avec les agriculteurs des ateliers législatifs pour travailler ce texte fin janvier. J’ai fait une proposition dans ce sens à la FDSEA, le lendemain de notre réunion à Duesme. […] Il est regrettable que le débat ne soit pas plus serein au sujet du glyphosate. […] Aujourd’hui, nous devons tout faire pour rendre la transition accessible techniquement et viable économiquement. Une interdiction ne condamne pas forcément l’agriculture. Si le consommateur ne veut pas du glyphosate, il lui faut assumer ce choix et être solidaire des agriculteurs dans la transition. Précisons que l’interdiction ne sera effective que pour les cas où une solution de substitution existe.

[…] Le Parc constitue une réelle opportunité pour permettre une transition vers une agriculture durable. […] Le Parc est une occasion d’accompagner techniquement et financièrement les exploitants vers une agriculture durable en termes environnementaux et économiquement, pour qu’ils puissent vivre de leur travail. |…] Je suis convaincue que le Parc est une chance à saisir pour le Châtillonnais. »

 

Astrid Gayet

« Duesmes : débat autour du glyphosate et du Parc national avec la députée Yolaine de Courson »
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :