Les Assises de la santé : développons ensemble une stratégie pour la santé en Haute Côte d’Or

emoji assises de la santé

La santé est l’un des sujets les plus préoccupants pour les Français ; les fermetures d’hôpitaux, de maternités, de cabinets médicaux inquiètent. Le droit à la santé dont dispose tout citoyen en France est censé garantir à toute personne un accès à des soins de qualité et ce, à une distance raisonnable.

Cependant, selon l’étude réalisée par le gouvernement « renforcer l’accès territorial aux soins » publiée en octobre 2017, environ 9000 communes et 5,3 millions d’habitants en France ont un faible accès aux soins. La répartition très hétérogène des professionnels de la santé provoque des « déserts médicaux » qui s’étendent sur le territoire et créent des inégalités qui sont le reflet de fractures territoriales qui dépassent le seul champ de la politique de la santé.

Ce sont des problématiques que je connais, auxquelles je suis sensible, et qui se posent au sein de ma circonscription.

La 4ème circonscription de Côte d’Or compte deux centres hospitaliers : l’hôpital de Semur en Auxois, en lien avec l’hôpital de Dijon, et le Centre Hospitalier de la Haute Côte d’Or (CHHCO) qui compte 5 établissements (Saulieu, Alise Sainte Reine, Vitteaux, Montbard, Châtillon).

Le CHHCO connaît depuis le mois de juillet 2017 une crise profonde dont le dénouement se fait attendre malgré ma prise de contact avec la direction de cet établissement ainsi qu’avec l’Agence Régionale de la Santé (ARS). Il lui a été demandé un rapport définissant un plan de retour à l’équilibre pour cet établissement et une stratégie pour la santé en Haute Côte d’Or.

Face à la fermeture des unités de soins et à la situation dramatique que cela engendre tant pour le personnel que pour les usagers, j’ai souhaité échanger avec les syndicats et associations représentatives du corps médical, les associations d’usagers ainsi que les membres du personnel. Cela m’a permis de mieux cerner les manques et les attentes des usagers et des praticiens. Ce constat m’a décidé à mener les Assises de la santé en Haute Côte d’Or. Ces Assises ont pour but de définir, dans une logique participative, une stratégie globale pour développer une politique de santé efficiente en Haute Côte d’Or.

 

Celles-ci se dérouleront en 4 phases distinctes :

1) Une consultation citoyenne par le biais d’un questionnaire administré en porte à porte aux habitants de la Haute Côte d’Or.

2) Dépouillement, analyse des questionnaires et réalisation d’une synthèse.

3) Organisation de tables-rondes thématiques réunissant des professionnels de santé, des associations et autres acteurs de la santé ainsi que des auditions d’experts et de personnes ayant mené en France des expériences intéressantes de santé et de médecine de campagne.

4) Définition de « la médecine de campagne de demain » grâce à l’analyse des données récoltées et au travail de réflexion d’étudiants en médecine volontaires.

 

Les résultats et les propositions de ces Assises de la santé en Haute Côte d’Or seront présentés à la Ministre de la Santé et à l’ARS.

Pour évaluer les conséquences de la future politique de santé dans notre circonscription, nous proposons de mettre en place un observatoire citoyen de la santé en Haute Côte-d’Or afin de juger de la qualité des soins.

 

Retrouvez le Questionnaire des Assises de la santé de Haute Côte d’Or.

Retrouvez l’article du Bien Public du 29 octobre 2017 concernant l’organisation des Assises de la santé ici.

Les Assises de la santé : développons ensemble une stratégie pour la santé en Haute Côte d’Or
Étiqueté avec :    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :