A l’occasion de l’opération « le Parlement des enfants » lancée par le ministère de l’Éducation et l’Assemblée nationale, j’ai été à la rencontre de la classe de CM1-CM2 de l’école de Grancey-le-Château-Neuvelle.

 

Parlement des enfants

 

Les enfants font la loi

Le Parlement des enfants permet à des classes de primaire de découvrir le rôle du législateur par des échanges avec un-e député-e. Ils découvrent comment se tiennent les débats, comment sont rédigés les amendements et comment est votée la loi.

Avec le soutien de leur professeur Christophe Sikora et à la suite de débats démocratiques, les enfants de l’école de Grancey-le-Château-Neuvelle devront rédiger une proposition de loi dont le thème, cette année, est la biodiversité.

Les propositions seront étudiées aux niveaux départemental et national et quatre d’entre elles seront débattues et votées au sein des 577 classes participants au projet. Celle ayant remporté le plus de suffrages pourra être reprise par le/la député-e de la circonscription concernée qui la déposera au Bureau de l’Assemblée nationale. Ce texte fera alors l’objet d’une procédure d’examen comme toute autre proposition de loi jusqu’à être votée en séance.

A voté !

Pour expliquer le travail et les missions des député-es, j’ai mis en place des jeux de rôle divisant les enfants en trois groupes : gouvernement, opposition et majorité. A partir d’une proposition de loi fictive portant sur « la règlementation de l’usage des téléphones portables en classe », ils ont été amenés à débattre et argumenter en prenant en compte la position politique du rôle attribué.

Un atelier enrichissant qui a pris fin par une foule de questions de leur part qui démontre que les domaines législatifs et politiques intéressent à tout âge !

Pour clore cette belle initiative, j’ai invité M. Sikora à venir visiter l’Assemblée nationale avec toute sa classe le 21 juin 2018.

 

Retrouvez l’article du Bien Public à propos de cette rencontre ici

Le Parlement des enfants : de futurs députés en herbe
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :