J’ai eu l’honneur d’être nommée référente Grand débat national pour le thème « transition énergétique et vie quotidienne » au sein du groupe LREM à l’Assemblée nationale. C’est un thème qui me tient à cœur et pour lequel je suis particulièrement investie, tant à l’Assemblée qu’en circonscription. En tant que référente thématique, j’ai la charge de coordonner, faciliter le travail et la participation de chacun et faire une synthèse des remontées sur cette question.

La transition écologique s’articule autour de trois grands axes : comment la financer ; comment rendre les solutions concrètes accessibles à tous ; quelles solutions pour se déplacer, se loger et se chauffer ? Il est sorti de ces débats des propositions concrètes pour accélérer notre transition écologique, en faisant en sorte qu’elle soit accessible à tous et ne pèse pas sur le pouvoir d’achat des ménages modestes. De mon côté, je continue de rencontrer régulièrement des acteurs de la transition énergétique et de la mobilité, pour discuter des solutions qu’ils peuvent nous apporter.

Je me suis également prêtée au jeu du débat lors de plusieurs concertations organisées dans la 4ème circonscription et ai pris note de tout ce qui a été dit pour le faire remonter. Je suis persuadée que ces échanges, porteurs de beaucoup d’idées nouvelles, feront de ce moment de démocratie, inédit dans notre pays, une grande réussite.

Depuis la clôture du Grand débat le 15 mars 2019, nous travaillons avec nos collègues parlementaires et le gouvernement à la meilleure réponse que nous pouvons apporter aux préoccupations de tous les citoyens. J’ai par exemple eu l’occasion de parler transition écologique avec François de Rugy le 14 mars dernier, lors d’un petit-déjeuner organisé au Ministère en présence de mes collègues de la commission du développement durable.

 

Grand débat national : la suite !
Étiqueté avec :        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :