J’ai organisé le 28 février dernier à Montbard des Ateliers législatifs autour du projet de loi « Ma santé 2022 ». Nous nous sommes penchés spécifiquement sur le titre II : « créer un collectif de soins au service des patients et mieux structurer l’offre de soins dans les territoires ».

En petits groupes, chacun a pu exprimer son avis sur les articles et proposer des idées d’amendements. Un rapporteur désigné pour chaque groupe a été chargé de faire la synthèse des discussions lors de la restitution. J’ai pris note de tout ce qui a été dit pour les traduire ensuite en amendements à l’Assemblée. Après concertation et afin d’éviter les redites, j’en ai finalement déposé sept qui ont été étudiés par la commission des affaires sociales, puis quatre pour la séance, qui ont tous reçu le soutien de plusieurs de mes collègues. Sur chacun d’eux, les rapporteurs du texte et la Ministre de la santé Agnès Buzyn ont émis un avis. Par exemple, l’idée de créer un statut professionnel pour les coordinateurs des maisons de santé et les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) a été bien reçu par les élus et le gouvernement, qui partagent les préoccupations que vous nous avez fait remonter en la matière.

Ces ateliers sont un excellent moyen de traduire concrètement vos idées pour améliorer la loi. Le partage de votre vécu est essentiel pour porter des projets au plus près du territoire. Je remercie chacun des participants, jeunes et moins jeunes, qui ont accepté de se prêter à cet exercice de démocratie locale.

Ateliers législatifs : Projet de loi « Ma santé 2022 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :