Dans cette newsletter, vous trouverez des informations à retenir en lien avec la crise sanitaire, qu’elles soient nationales ou plus proches de notre territoire. Si vous souhaitez vous aussi la recevoir, envoyez un mail à permanence.yolainedecourson@gmail.com.

Mesdames, Messieurs,

Chers habitants de la Côte-d’Or,

Face à la propagation du virus COVID-19 et des mesures prises en conséquence, nous avons reçu un grand nombre de questions relatives aux modalités d’application de ces consignes ou concernant des situations complexes rencontrés par certains et certaines d’entre vous.

Convaincus que ces réponses pourront être utiles à tous ceux se questionnant ou se trouvant dans des situations similaires, nous vous envoyons ici un panorama des problématiques et des solutions trouvées.

Nous vous communiquerons de manière régulière les informations à retenir. N’hésitez pas à nous contacter si vous rencontrez une difficulté en lien avec ces thèmes.

De nombreuses fausses informations circulent, notamment sur les réseaux sociaux. Je sollicite en permanence les ministères et autres autorités compétentes (Agence régionale de Santé, Préfecture, …) pour répondre à toutes vos questions.
 Enfin, je vous rappelle les gestes barrière à adopter au quotidien :

– Se laver très régulièrement les mains
– Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
– Utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter
– Saluer sans se serrer la main et éviter les embrassades.
Plus d’informations sur : www.gouvernement.fr/info-coronavirus ou au 0 800 130 000.

Notre pays traverse une crise sanitaire sans précédent, pour y faire face tous ensemble il est vital de respecter ces consignes sanitaires.
Notre solidarité envers les plus fragiles et le comportement citoyen dont nous devrons faire preuve individuellement et collectivement dans les jours à venir garantiront la protection de tous.
Je compte sur vous.

Attestation de déplacement dérogatoire

Depuis mardi 24 mars, une nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est en vigueur. Retrouvez là en cliquant ici.

Points de vigilance

Violences intra-familiales : le confinement accroit le risque de violences intra-familiales, notamment sur les enfants mineurs. De fait, dans un communiqué de presse du 17 mars, Adrien Taquet, Secrétaire d’Etat à la protection de l’enfance, alerte sur ce risque et appelle à composer le 119« si l’on est témoin, même auditif, même dans le doute, de violence sur un enfant ». De plus, le 3919 est toujours à l’écoute en cas de violences conjugales.

Si vous êtes en possession de masques, de blouses, de surblouses, de gants, de charlottes, de surchaussures : donnez-les à un établissement de santé proche de chez vous.

Si vous respectez les gestes barrières, si vous restez chez vous le plus possible, le port du masque est inutile voire contre-productif (une fois en place, il ne faut plus le toucher sous peine d’augmenter les risques de contamination). Il en est de même pour les gants. Mieux vaut garder les mains nues et les laver à l’eau chaude et au savon pendant une durée minimale de 20 secondes, sans oublier les espaces interdigitaux et les poignets, ou les désinfecter avec de la solution hydroalcoolique si vous ne pouvez pas les laver.
Ce matériel ne vous est pas utile, en revanche il est VITAL pour tous les professionnels de santé, hospitaliers comme libéraux, qui sont confrontés chaque jour à des patients contaminés par le COVID-19.Si vous possédez ces matériels, donnez-les à ceux qui s’investissent chaque jour pour sauver des vies et freiner la propagation du virus.

Particuliers

Initiatives de solidarité :

Vous trouverez sur ce site un kit à télécharger (affiches, flyers). Voisins solidaires a pour objectif d’aider à organiser l’entraide entre voisins, dans le strict respect des consignes sanitaires. 

Un réseau social pour devenir voisin actif et solidaire (non cantonné à la crise sanitaire en cours). 

Ce site permet aux structures associatives ou publiques de proposer des missions, et aux particuliers de se porter volontaires pour effectuer lesdites missions. Celles-ci s’articulent autour de quatre grands axes : aide alimentaire d’urgence, garde exceptionnelle d’enfants, lien avec les personnes fragiles isolées, solidarité de proximité.

 Déclaration d’arrêt de travail pour les personnes fragiles : Les personnes fragiles (affection de longue durée et femmes enceintes notamment, liste complète à retrouver en cliquant ici) peuvent demander une mise en arrêt de travail sur https://declare.ameli.fr/ sans passer ni par le médecin traitant, ni par l’employeur.

Santé et Médico-social

Personnes en situation de handicap, famille, aidants, professionnels médico-sociaux :Vous trouverez toutes les réponses à vos questions concernant vos droits, votre accès aux soins et sur les conséquences de fermetures d’établissements dans la Foire aux Questions du Secrétariat d’État chargé des Personnes Handicapées : https://handicap.gouv.fr/grands-dossiers/coronavirus/article/foire-aux-questions
Plus que jamais, l’Établissement Français du Sang a besoin de vos dons. Pour connaître les dates et lieux de collecte : https://dondesang.efs.sante.fr/

Santé bucco-dentaire :L’ordre départemental des chirurgiens-dentistes de Côte-d’Or a mis en place un numéro unique pour la prise en charge des urgences dentaires: 03 80 48 26 59.

Santé mentale :

  • Le site spécialisé PSYCOM, a publié sur son site internet des fiches pour aider et accompagner toute personne, enfant ou adulte, souffrant de troubles psychiques ou se questionnant sur ceux ci. Cliquez ici.
  • Le Centre Hospitalier de la Chartreuse et le CHU de Dijon ont mis à disposition une plateforme d’écoute et de soutien psychologique à l’attention des soignants et des usagers. Des psychologues sont à votre écoute du lundi au vendredi de 8h à 18h au 03 80 42 48 05.

Entreprises

Le paiement des cotisations URSSAF peut être reporté pour les entreprises en difficulté, toutes les informations sont à retrouver en cliquant ici. Les petites entreprises en difficulté peuvent également reporter leurs loyers et factures d’eau, d’électricité et de gaz en formalisant par mail ou par téléphone une demande à l’amiable en ce sens au débiteur. Mon entreprise peut-elle bénéficier des mesures de chômage partiel ? Ce schéma peut aider les chefs d’entreprises à connaitre l’éligibilité de cette mesure pour leur entreprise :

Les employeurs contraints de déclarer un arrêt de travail pour eux-mêmes ou leurs salariés devant garder leurs enfants de moins de 16 ans à domicile peuvent le faire directement sur declare.ameli.fr, sans passer par un médecin. 

Si l’entreprise est confrontée à des difficultés de paiement liées à la crise sanitaire, elle peut solliciter auprès du comptable public un plan de règlement afin d’étaler ou de reporter le paiement de la dette fiscale. Vous trouverez le forumlaire à remplir en cliquant ici.

L’État et la Région ont mis en place un fonds de solidarité pour aider les petites entreprises les plus touchées et qui réalisent moins de 1 million € de chiffre d’affaire. Cette aide de 1 500 €, qui sera versée sous condition d’une perte importante de chiffre d’affaire à partir du 31 mars, sera « rapide et automatique, sur simple déclaration » Cliquez ici pour accéder au formulaire.

Grâce à un dispositif inédit et massif de 300 milliards € l’Etat soutiendra le financement bancaire des entreprises. Elles pourront ainsi bénéficier via leur banque de prêts de trésorerie afin de disposer des fonds nécessaires pour poursuivre leur activité et préserver l’emploi. Ce dispositif garantira tous les nouveaux prêts de trésorerie accordés entre le 16 mars et le 31 décembre 2020. Les banques se sont par ailleurs engagées à donner la possibilité aux entreprises de reporter jusqu’à six mois le remboursement sans frais de leurs crédits. Les entreprises intéressées doivent contacter leur banquier pour y accéder. 

L’attestation de dérogation obligatoire servant de justificatif de déplacement professionnel pour les salariés qui continuent leur activité professionnelle est téléchargeable sur ce lien

L’Etat et les industriels français se mobilisent pour identifier tous les sites industriels de production de masques à destination prioritairement des hôpitaux et des soignants. La filière professionnelle de la mode et du luxe a créé un site internet pour faciliter les contacts avec l’Etat pour la création de masques. Si vous êtes producteur de matière première, confectionneur ou disposez de machines pour produire des masques faites-vous connaitre sur la plateforme en cliquant ici.

Pour signaler toute difficulté et obtenir plus d’informations sur les dispositifs d’urgence aux entreprises, une plateforme unique est mise en place par la Région Bourgogne-Franche-Comté : 03 80 76 29 38 / bfc.continuite-eco@direccte.gouv.fr

Elus

Vous êtes régulièrement informés par la Sous-Préfecture. Pour toute question ou demande d’information, vous pouvez contacter le 03 45 43 80 54ou par email : isabelle.bourion@cote-dor.gouv.fr

Initiatives locales

Une entreprise du territoire s’est mise en contact avec le Centre Hospitalier de Haute Côte-d’Or pour fabriquer des masques à destination des EHPAD et des soignants travaillant hors hôpital. L’entreprise Class’é Mode dispose de camions qui sillonnent la Haute Côte-d’Or pour vendre des vêtements aux particuliers. Le gérant de l’entreprise propose de livrer également les produits des commerçants qui souhaiteraient être partenaires afin d’approvisionner par un système de commandes et de livraisons les personnes confinées dans les villages (hors produits réfrigérés). L’information est en train de passer au sein des unions commerciales des bourgs-centres de Haute Côte-d’Or. Le Château de Courban a livré 104 plateaux repas aux soignants du CHU de Dijon. J’ai alerté le Gouvernement et milite pour que les magasins et rayons de magasins dédiés à la jardinerie, à l’horticulture et aux produits maraichers obtiennent une dérogation pour pouvoir ouvrir et vendre, dans le respect des conditions sanitaires en vigueur, leurs plants et semences. Les 11 millions de jardins et les dizaines de millions de balcons en France attendent de pouvoir eux aussi participer à « l’effort de guerre ».

Mieux vivre le confinement

Si vous êtes témoin ou acteur d’une initiative rendant le confinement plus efficace ou plus facile à vivre, n’hésitez pas à m’envoyer un mail pour m’en faire part. Nous pourrons en informer nos concitoyens ou réfléchir aux façons de les développer à plus grande échelle.
En attendant, voici quelques exemples. Cliquez sur chaque ligne de texte en bleu pour accéder au site présentant l’initiative.

Pour les enfants :

  •  Les « hybrides », jeu à réaliser soi-même pour jouer avec vos enfants :

Pour tous :

Lettre du confinement solidaire #1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :